Que de bonnes raisons de quitter Facebook!

Portrait de Slacker17

Finalement, je ne me suis pas vraiment jamais justifié publiquement, du moins pas par écrit, suite à mon départ de Facebook. J'y ai pensé beaucoup avant de quitter ce réseau soit-disant "social". Je m'y suis même pris à 3 ou 4 reprises pour le quitter définitivement en juin 2010. Pourtant, si y'a quelqu'un de social c'est bien moi... sans prétention, vous me connaissez! Wink J'ai quand même démarré le site sur lequel je suis en train d'écrire à peu près en même temps que Mark Suckerberg au début 2004... Au tout début, je voyais Hippo un peu comme Facebook dans le sens où je m'imaginais être connecté avec tout le monde que je connais incluant ma parenté pis toute...

Quelques mois plus tard, je me suis rendu compte que ça n'avait pas de bon sens et que ça deviendrait vite un casse-tête pour gérer qui peut voir quoi... Bref, c'est ce que je reproche le plus à Facebook. Malgré toutes les fonctions de contrôle, il est très difficile de séparer ses "cercles", tout se mélange, les amis, la famille et le travail. C'est très malsain selon moi, il n'est pas facile de faire la séparation, travail, vie privée, famille, etc. Pis en plus, sur Facebook, on ne privilégie pas des communications de qualité, tout est fait rapidement, en quelques mots... Si on fait le choix de s'exprimer sur plus de 3 lignes, on se fait censurer par un joli: "Cliquez pour voir la suite". Argggh! Facebook favorise l'instantané et le voyeurisme beaucoup plus que les vraies correspondances entre les individus. Moi, ça me faisait franchement chier quand je voulais raconter une histoire qui m'est arrivé à quelqu'un et qu'on me répondait: "Je sais, j'ai vu ça sur Facebook".

Je vous offre donc, en liens relatifs au bas de cet asseye, mon "best-of" d'articles qui parlent de Facebook et des bonnes raisons pour le quitter. Croyez-moi, ce n'est pas chose facile de quitter ce réseau. On passe par plein de phases quand on le quitte et personne ne veut vraiment savoir pourquoi tu as choisis de ne pas être du nombre, on se fait marginaliser. On se fait étiquetter comme "anti-social" très facilement. C'est probablement un mécanisme normal de défense pour justifier sa propre présence sur ce réseau... va savoir. Mais ce n'est pas grave, on y gagne beaucoup plus qu'on perd en quittant Facebook. On gagne beaucoup de temps et ça nous permet d'approfondir nos relations personnelles à notre rythme. Je vous le souhaite ardemment et je vous attends de l'autre bord! Wink

Je crois que le monde serait meilleur sans Facebook, cet outil centralisateur, pollueur de vies, violeur de vies privées, gaspilleur de temps et de ressources, profiteur... Quoiqu'on en dise, Facebook c'est n'importe quoi sauf du développement durable! Facebook c'est un moyen ultra-capitaliste de faire du profit sur notre dos! Si on veut un monde meilleur, ça ne passe pas par Facebook!

Ok c'est assez.
10-0-7
Over & Out

Continue la conversation!

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
           88888888888  8888888888  8888888888P  888       888     888 
888 888 d88P 888 888 888
888 888 d88P 888 888 888
8888b. 888 8888888 d88P 88888b. 888 888
"88b 888 888 d88P 888 "88b 888 888
.d888888 888 888 d88P 888 888 888 888
888 888 888 888 d88P 888 888 Y88b. .d88P
"Y888888 888 8888888888 d8888888888 888 888 "Y88888P"


Veuillez entrer le code dessiné en art ASCII ci-dessus.
Contribution Publique
Cette contribution est publique,
vous pouvez la partager
sous licence libre
Sauf avis contraire, tout sur wtp.hippo.ws est publié sous un contrat Creative Commons CC-BY-SA.