Archiver - Collectivo

septembre 29th, 2010

Portrait de Slacker17

Collectivo : Rendez-vous.page7

Lorsqu'elle repris connaissance, tout avait changé autour d'elle, elle était maintenant chez sa mère !
- "Bon Dieu, mais comment j'ai pu me ramasser 2 étages plus bas chez ma mère sans en avoir eu connaissance ?" s'écria-t-elle !
- "Mais que m'est-il arrivé ? Hein ? Quoi ? Je saigne de..."
C'en était trop en trop peu de temps pour ses fragiles neurones...
Elle perdit alors connaissance à nouveau!
La pauvre devrait encore attendre avant de savoir...

août 25th, 2008

Portrait de Taha

Collectivo : L'oeil qui voit tout!page 4

Voilà près d'un an qui s'était écoulé.  Maïka reprenait conscience de jour en jour.  En elle, des souvenirs, des rêves et des songes se bousculaient.  Elle n'arrivait plus à faire la différence entre le réel et son réel.  Comment arriver à faire la différence.  Qui dicte ce que doit être la réalité...

mars 16th, 2007

Portrait de Taha

Collectivo : L'oeil qui voit tout!.page3

La température était plutôt fraîche et humide, une pluie diluvienne était éminente. Tout en roulant, Maïka se sentait perplexe, désorientée. Elle avait un profond sentiment de déjà vue qui l'habitait.

Mais comment se fait-il que j'ai l'impresion de me diriger fair play sur un ruban déjà enregistré, pensa-t-elle.

janvier 25th

Portrait de Taha

Collectivo : L'oeil qui voit tout!.page2

Un jour, il a de ça déjà 20 bonnes années, un jeune garçon causait bien des inquiétudes à ses parents. Le jeune garçon en question était pour la plupart du temps absent de la réalité. Par période parfois brèves, parfois longues, il devenait les yeux vides. On aurait pû dire qu'il était possédé ou sur une autre planète ou encore dans un monde parallèle.

janvier 15th

Portrait de Taha

Collectivo : L'oeil qui voit tout!

Passant d'un songe à l'autre, la jeune Maïka comtemplait le monde qui l'émerveillait et la désolait à la fois. "Comment autant de splendeur peut cotoyer autant d'abération?" Se disait-elle. Comment se fait-il que j'ai l'impression continuelle que je vais m'éveiller d'une seconde à l'autre?

septembre 5th, 2006

Portrait de ReFeleMeLe

Collectivo : Rendez-vous.page6

Le ventre vide, la tête vide, le coeur battant, les pieds qui avancent vers on ne sait où, il se rendit compte qu'il était sur la rue DuVol. Il sourit, sentant, sans vraiment comprendre, qu'il arrivait à destination. Il trouva le numéro 93.

Devant le grand escalier, seul, malpropre et affamé il se dit: M'y voici, mon destin se trouve tout en haut. Il prit son courage, ses mauvaises odeurs et les quelques grammes de cerveau qui lui restait et entrepris la montée.

août 28th

Portrait de Spidey

Collectivo : Captures d'images

En quelques coups de manivelle, il immortalisa cet événement unique sur cette bonne vielle pellicule argentique. Mais, malheureusement, n'ayant pas la dextérité du bipède, il s'étala de tout son long dans ces drôles de bleuets gros comme des citrons et il ne pu le suivre plus longtemps? Mais à partir de cet instant, il ne pourrait plus jamais chasser de sa pensée ces images de la bête qui le regardait comme si? comme si? elle le reconnaissait ! Un frisson lui parcourra l?échine?