Archiver - 2006

juillet 15th

Portrait de Berny

Collectivo : Et le Sage en rajoute...

Ainsi pris la parole le sage optimiste; Nous avons plus de temps a perdre selon notre moine telépathique, Cela pourrait prendre plusieurs décennies avant de trouver ds traces de l'abobinable. Mais restons optimistes comme nous l'a enseigné notre défunt Irknoum Labasty.

juillet 12th

Portrait de Jippy

Collectivo : Le Chef s'en mêle

Le chef du groupe pris alors la parole: Tu a bien raison Logaems, notre but premier est devant nous,le systême pilleux de ns frères est en grand danger, et si nous ne retrouvons pas le BigFoot pour lui dérober le ĝène du poil, nous ne serons plus que de petit porcelet nus et imberbes d'ici quelques génération, nous devons le ramener a notre reine pour qu'il la féconde.

juin 27th

Portrait de Berny

Collectivo : La Suite de la Déclaration

"...quoiqu'il arrive, Il ne faut pas dévier de notre but premier ou plutôt le but ultime. Nous sommes nés pour cela, alors toutes nos énergies doivent être pour la recherche de l'abobinable homme des neiges."

juin 18th

Portrait de ReFeleMeLe

Asseye : Arthur H:Francos de Montréal 18/06/06

Par une chaude soirée Montréalaise, en compagnie de parrain/marraine, je suis allé fêter mon anniversaire au Spectrum avec Monsieur H et quelques uns de ses ami(e)s.

Brûlons le punch dès le début, j'ai aimé moyennement.
Il faut le dire je ne connaissais pas beaucoup H. Je ne m'attendais pas à grand chose sauf peut-être pour les invitées Lhasa et Ariane Moffatt qui saurait sûrement faire avec ce grand dadais qui aime tant les femmes (dû moins dans ces chansons).

juin 17th

Portrait de Jippy

Collectivo : La Déclaration du Moine Muet

"Mes amis, ce qui se passe ici ressemble à une faille entre le monde matériel et l'éther, je ne me sens pas menacé, mais c'est quelque chose qu'il faut prendre au sérieux. Nos amis sont entrés dans un état de pureté tellement transcendant qu'ils ont perdus leur structure matérielle connnue. Je ne voudrais simplement pas que, comme c'est leur premiere expérience, ils en soient tellement pénétrés qu'ils se perdent dans la neige à leur désétherification...

Portrait de Slacker17

Collectivo : Sur la piste du Sasquatch

Le temps est sombre. Depuis une heure, nous avons l'impression d'être sous observation de plus en plus rapprochée. La colonne de volontaires s'étire sur plusieurs centaines de mètres. Notre entraînement spécifique à la marche méditative nous permet de nous déplacer à une vitesse constante de 6,3 km/h. La pente actuelle nous force à dépenser beaucoup plus d'énergie qu'à la normale mais nous gardons le rythme.

juin 13th

Portrait de TheDude

Collectivo : Rendez-vous.page5

Elle reprend ses esprits entre chien et loup. Depuis combien de temps est-elle affalée là? En allumant une lampe qui traîne par terre à coté d'elle, elle réalise que son appartement est complètement vide et la porte grande ouverte. Il y a les pièces, vides, elle-même, les vêtements qu'elle porte et cette lampe. La lampe de sa Tante Thérèse. Le seul objet qu'elle a toujours méprisé dans sa courte existence. C'en est trop, elle s'affale à nouveau sur le parquet ciré.